Dernières informations – barefooting/minimalistes en France

Pause hivernale pour les animations pieds nus sur piste à Issy-les-Moulineaux MAIS nous montons d'autres animations adaptées pour la saison, avec quelques surprises - détails à venir !

- On n'est pas que des cobayes - "Trouver chaussure à son pied"

Entrainement pieds nus : Semaine 06


Sommaire entrainement pieds nus

Seine Eure 2013 - Marathon pieds nus Christian Harberts

09/02/2014 – 28.09 km 02:21:21  05:02 min/km

Sortie longue dans Paris, nouveau “record” de vitesse sur ce parcours roulant, sortie qui s’inscrit dans ma préparation marathon – le marathon de Paris n’est plus très loin, faut sortir de l’hiver.

Je ne cherchais pas spécialement à dépasser mon meilleur temps, ce sont certaines conditions réunies qui y ont contribué.  Bon état de repos avec peu de kilomètres depuis le même parcours il y a une semaine ; temps frais 6°c et surtout, une grosse envie de courir vite, sans avoir l’impression de forcer.  Deux techniques pour rester à un bon rythme – la respiration (trois pas, inspiration sur les deux premiers, expiration sur le dernier) et les bras collés (façon poulet) et bien à l’horizontal, pas ballant, comme avant…

Les “incidents” : devant un café, douleur brève et intense, comme si j’avais marché sur une guêpe.  ???  Ah – bien sur – une cendre brûlante de cigarette !  Il y a bien une première fois pour tout ;-)  Tellement insolite comme incident que je me suis pris à rigoler malgré moi ;-).

Sinon, moins drôle, mais pas très grave – en début de sortie, marché sur un tesson, qui a engendré une entaille d’environ 7mm, 2mm de profondeur, juste sous l’arche du pied gauche.  Je ne sais pas si cela a saigné, mais pas de douleur (pendant 26 km ;-)) SAUF quand je passais dans des flaques. J’y ai pas prêté attention en rentrant, jusqu’à au moment où je me suis levé de ma sieste, et ça me lançait…  Illico, intervention chirurgicale – lame de cutter, alcool 50%, crème antiseptique, bande adhésive.  Ouvrir la plaie (un peu de pus qui sort), bien frotter avec un coton imbibé d’alcool pour rincer les débris, puis, bande adhésive sur une noix de crème antiseptique.

Et ça marche !  Toute suite, la douleur n’est presque plus présent (la poche de pus est évacuée) et je peu marcher normalement.  Certes, vous trouverez ça un peu gore (voir extrème, si vous êtes pas barefooteur) mais je précise avec moultes détails pour démontrer que les blessures sont rares et facile à soigner chez soi.

07/02/2014 – 14.63 km 01:19:32 05:26 min/km

Pas-de-deux pieds nus avec les branches et détritus de la ville qui jonchaient mon chemin ce matin à Paris.

Coup de vent impressionnant sur Paris tôt le matin, la sortie s’est déroulée un peu à l’improviste, avec dès les premières minutes un premier imprévu – le parc de l’île Saint Germain était fermé.

Le but de la sortie, “torturer” un peu les pieds, leur infliger des revêtements difficiles.  Avec le vent le sol était parfaitement sec mais les objets douteux par terre, nombreux.  Mon parcours m’a fait slalomer par monts et par vaux sur les communes voisines : Meudon, Ille Séguin (aie l’approche par Meudon !) Boulogne-Billancourt, les quais de Seine du 16ième et 15ième, retour par le parc Suzanne Lenglen avec encore des déviations dans les nouveaux quartiers d’Issy à cause de construction – gravillons et plaques de fer tranchantes !

Toujours le même souci – plus de 5 jours sans sortie et la première couche de peau s’en va déjà …  La résistance plantaire baisse rapidement, rien ne peut se substituer à un minimum de 50km pieds nus par semaine ;-)  A moi de m’organiser malgré mon planning qui se densifie avec mes tentatives de retour à l’emploi…

4 Responses to “Entrainement pieds nus : Semaine 06

  • 50 bornes par semaine ! Piou c’est énorme !! Bravo ppur ta perseverence.
    A bientôt
    Nixul

  • Merci Nixul – cette semaine, je suis à … 15k ! Grosse sortie prévue dimanche matin ;-)

  • Salut Christian ! Impressionnant ton dernier temps de course pour cette distance et ces “contres temps”. J’espère que tu as pu continuer ton entrainement. Bonne chance au plaisir de te lire

    • Bonjour Arthur, content de te lire.
      Je gère un décès dans la famille, loin de Paris, donc peu présent pendant quelques semaines :-(. Par contre je cours comme d’habitude, et j’ai même réussi a découper les nouvelles huaraches, il y a quelques jours, alors dès que j’aurai un peu de calme qui revient, j’en parlerai !

      A bientôt,

      Christian

Leave a Reply

Runnosphère - des hommes et des femmes, blogueurs et coureurs
ARCHIVES