Dernières informations – barefooting/minimalistes en France

Abonnez-vous vite à la Newsletter qui court pieds nus pour être informé.e.s des prochaines activités et animations !
- 23 mars 2017 - Est-ce une bonne idée de courir pieds nus ? (Article dans le Ouest France par Assia Hamdi)

- 12 août 2016 - Adriana Karembeu et Michel Cymes apprennent la course pieds nus ! Les images et la vidéo de #PECH, "Le Pouvoir incroyable du corps humain" !

- On n'est pas que des cobayes - "Trouver chaussure à son pied"

Témoignage – Spayet guérit par les VFF

Spayet - athlète amatrice de barefooting en VFF

Spayet – athlète amatrice de barefooting en VFF

Pseudo : spayet
Age : 48
Durée de conversion : 9 mois
Ville : PARIS 13
Pays : France

En bref (4 à 5 phrases pour te décrire)

Je suis maman de 3 grands enfants, et je cours depuis 4 ans régulièrement 3 à 4 fois par semaines avec des courses de 10km, semi et marathon tout au long de l’année. Je me suis mise au Trail récemment.

Quel est ton parcours sportif ?

Passionnée de fitness, de danse et de natation. J’ai toujours fait un peu de jogging. Je me suis mise sérieusement à la course à pied tardivement parce que je passe 12h de boulot enfermée et que j’avais besoin de respirer quand j’étais de repos. Je me suis vite prise au jeu !

Pourquoi cours-tu ?

Pour respirer, être dehors, me sentir bien et prendre du temps pour moi.

Qu’est-ce qui t’a convaincu de courir pied nu, ou avec des chaussures minimalistes ?

J’ai commencé à courir avec des chaussures traditionnelles mais j’ai rapidement eu des douleurs lombaires. Une IRM a révélé une hernie discale. J’ai continué à courir avec des chaussures de transition, les Pure Flow de Brooks. Mais toujours des tensions sur mon sciatique. l’été dernier, j’ai eu la chance de passer des vacances au Mexique où j’allais courir sur la plage pieds nus. Je me suis rendu compte que je n’avais plus mal du tout en courant ! Rentrée à Paris, je me suis achetée des Vibram FiveFingers (VFF ndlr) KMD. Je n’ai jamais mal au dos en FiveFingers et tout de suite mal si je retourne à des chaussures compensées et pourtant ma foulée est mid-foot  (médio-pied ndlr) depuis longtemps !

Comment s’est passée la transition vers la course pieds nus ou en chaussure minimaliste ?

Je l’ai faite progressivement mais ça fait un an que je cours en Pure Flow donc déjà sur la pointe des pieds. En VFF, j’ai commencé par 40′ car j’avais déjà couru un mois pieds nus sur la plage et j’arrivais au bout d’un mois à courir 30′ sur le sable. Ensuite j’ai tenté le 20km de Paris sans soucis, un semi en novembre avec pour objectif le marathon de Paris en avril… Pari réussi, le marathon est passé comme une lettre à la poste 😉

Il m’arrive toutefois d’avoir des douleurs aux tendons d’Achille quand je force un peu trop car je suis en préparation de mon trail de 40km à Annecy… Alors, je rechausse pour une petite séance mes vieilles Hoka toutes moelleuses pour mes tendons mais pas trop car mes douleurs reviennent tout de suite !

Combien de temps pour effectuer la transition ?

Avec la transition en Brooks ; un an dont 4 mois en VFF.

Comment faut-il s’entraîner pour habituer ses pieds ?

Marcher pieds nus le plus possible à la maison, en été… pour renforcer ses muscles des pieds et cheville. Commencer sur des surfaces souples, sable, pelouses, terre moins traumatisantes. Y aller progressivement, très progressivement en écoutant bien les signaux de son corps. Quitte à revenir à ses anciennes chaussures quelques temps avant de reprendre en minimaliste. Faire des exercices de renforcement des chevilles et des mollets.

Sur quels revêtements cours-tu ?

Toute sorte de revêtement mais celui que je préfère ce sont les chemins de terre souple ou l’herbe ! Bien entendu, le sable un peu dur mais alors pieds nus !

Pratique quotidienne : quel(s) type(s) de revêtement ; durée habituelle et fréquence des sorties ?

Hélas, je suis parisienne et le revêtement pour moi c’est souvent le bitume ou la piste. Je vais toutefois souvent courir au Bois de Vincennes. J’aime aussi les voies sur berges et leurs pavés car ils me permettent de renforcer mes chevilles et mes appuis. Je fais des sorties de 1h à 1h15 en moyenne.

Avec quelle(s) chaussure(s) minimaliste(s) cours tu (pieds nus étant bien sûr accepté) durant ta période de transition et après ?

En Brooks Pure Flow, j’ai découvert le plaisir de courir sur l’avant du pied. Mais c’est en FiveFingers que j’ai vraiment trouvé tout le bénéfice de la course naturelle.

Quelles blessures, avant/après la transition ?

Avant, des douleurs au lombaires à type de sciatique qui ont disparu après la transition. Après la transition, parfois des douleurs aux tendons d’Achille et quelques crampes sous la voûte plantaire qui nécessitent quelques étirements avant de passer.

Quel regard porte ton entourage sur ta pratique ?

Je suis un extra terrestre avec ces chaussures. Mes fils hésitent à marcher à mes cotés quand je les porte 😉

Quels sites, quels coureurs t’ont aidé dans ta reconversion ?

La Clinique du coureur super site de Blaise Dubois
le livre de Christopher McDougall – « Born to Run »
Le livre « Barefoot et minimalisme – Courir naturelle » de Frédéric Brossard et Daniel Dubois

Quelques astuces pour d’autres coureurs ?

Rester à l’écoute de son corps et y aller très très progressivement. C’est une « autre » discipline, un peu comme le ski de fond l’est par rapport au ski alpin 😉 Il faut laisser au corps le temps de s’adapter.

Combien de coureurs minimalistes/pieds nus dans ton entourage ?

Aucun

Quels objectifs (courses/distances/etc.) ?

La Marathon Race à Annecy : 43km et 2500m de dénivelés + en Spyridon si j’arrive à me les procurer en temps et en heure !!

Relate-nous deux ou trois remarques rigolotes ou moqueuses entendues lors de tes dernières sorties PN

Jamais entendu de remarques mais souvent des regards interrogateurs et beaucoup beaucoup de questions de coureurs ! C’est pratique pour faire connaissance 😉

Aux dernières nouvelles

La marathon race s’est bien passée, j’ai adoré même si les descentes furent un peu plus difficiles que les montées… J’avoue que l’on m’a regardé comme si j’étais une extra terrestre tout le long du parcours mais ils étaient tous bluffés de voir que je m’en sortais pas si mal dans la boue et dans les chemins techniques.

J’ai amélioré mon chrono d’environ 5’ sur mes courses de la rentrée, toutes en VFF : Paris Versailles, 20km de Paris et je viens de boucler le marathon de Vincennes sur mon meilleur chrono.

Je n’ai plus de douleurs lombaires quand je cours même quand il m’arrive de remettre des chaussures traditionnelles mais jamais à plus de 4mm de drop 😉

Ajoutez votre témoignage !

Pour voir d’autres témoignages : Catégorie « Témoignages ».

Pour déposer votre témoignage : formulaire « Témoignages ».

Une réponse à to “Témoignage – Spayet guérit par les VFF”

Laisser un commentaire

EVENEMENTS
Juin
4
dim
2017
Journée entière RBFB – Rencontre Franco-Belge 2017 @ Belgique - TBD
RBFB – Rencontre Franco-Belge 2017 @ Belgique - TBD
Juin 4 – Juin 5 Journée entière
RBFB - Rencontre Franco-Belge 2017 @ Belgique - TBD
  Voici tous les détails pour la deuxième Rencontre Barefooteur Franco-Belge, qui aura lieu à Namur le dimanche et lundi, 04-05 juin 2017 ! Dimanche 04 juin à Louvain La Neuve Vers 16-17H – Animation[...]
Sep
24
dim
2017
8 h 00 min Paris-Versailles 2017 @ Tour Eiffel
Paris-Versailles 2017 @ Tour Eiffel
Sep 24 @ 8 h 00 min – 12 h 30 min
Paris-Versailles 2017 @ Tour Eiffel | Paris | Île-de-France | France
Vous participez à Paris-Versailles cette année ? Ca alors – moi aussi !  Comme je suis bénévole aux dossards au nom de la collective de bloguers Le Runnosphère, j’ai la chance de partir dans le[...]
Runnosphère - des hommes et des femmes, blogueurs et coureurs
ARCHIVES
Me suivre sur…