Dernières informations – barefooting/minimalistes en France

Abonnez-vous vite à la Newsletter qui court pieds nus pour être informé.e.s des prochaines activités et animations !
- 23 mars 2017 - Est-ce une bonne idée de courir pieds nus ? (Article dans le Ouest France par Assia Hamdi)

- 12 août 2016 - Adriana Karembeu et Michel Cymes apprennent la course pieds nus ! Les images et la vidéo de #PECH, "Le Pouvoir incroyable du corps humain" !

- On n'est pas que des cobayes - "Trouver chaussure à son pied"

Qui suis-je?

Marathon de Sénart 2013 pieds nus Christian Harberts

EN BREF

Christian – Blogueur, community manager, photographe, inventeur du TrailBall, animateur sportif, #marathonpiedsnus. Parfois en #huaraches. 2011 Semi-marathon ; 2012 marathon ; 2013 Paris, Sénart, Seine-Eure, 2014 Seine-Eure, 2015 Seine-Eure, Paris-Versailles 2011-2015. Issy-les-Moulineaux (Paris).

QUEL EST TON PARCOURS SPORTIF?

Je suis né à Seattle, Washington, aux États-Unis, et j’ai grandi en Caroline du Nord.  Au junior high school (collège), j’étais fâché avec les sports d’équipe comme le foot américain, le baseball, le basketball. Normal, j’étais le plus petit de ma promotion.  Mon prof d’EPS, Mr. Sechrest, m’a conseillé de faire des tours de terrain au lieu de chauffer le banc.  Une révélation!  Je courais facilement  pendant une heure, sans aucun entrainement. Le légendaire Jim Fixx venait d’écrire son livre sur le jogging, et cette activité devenait alors très populaire.  J’étais un adolescent solitaire – la course à pied me donnait une légitimité sportive…

Cela s’est mal passé par la suite.  J’ai tenté de faire de l’athlétisme au high school (lycée) mais mon physique m’a trahi.  J’ai couru dans l’équipe de cross country (courses de fond) mais impossible de rivaliser avec des équipiers aux foulées immenses.  Je m’acharnais à l’entrainement mais au bout deux mois je m’étais sérieusement endommagé mes genoux – exit la course à pied.

Finalement j’ai adopté le cyclisme, moins violent pour les articulations.  Quand je me suis installé en France au début des années 90, j’ai pu poursuivre un ancien rêve, la course cycliste sur route, que j’ai pratiqué au sein de l’ACBB jusqu’en 2007.  Le palmarès fut mince, mais je me suis éclaté avec mes coéquipiers !

POURQUOI COURS-TU?

Je conçois la course à pied comme une méditation, un moment privilégié ou je peux m’isoler, voguer dans mes pensées, me dépenser, pour mieux dormir. Je crois que c’est encore plus productif, en termes de bonnes idées générées, que la douche chaude ou l’insomnie !  Et puis cela me permet de passer du temps dehors, moi qui voulais être forestier quand j’étais jeune…

QU’EST-CE QUI T’A CONVAINCU DE COURIR PIED NU, OU AVEC DES CHAUSSURES MINIMALISTES?

Quand j’ai recommencé la course à pied après mes années cyclistes, j’ai voulu à tout prix éviter de me blesser à nouveau, car je partais pour adopter la course à pied dans la durée.  Je renouvelais donc mes chaussures régulièrement pour maintenir l’amorti des semelles.

Hélas, à chaque fois que je changeais de chaussure, les blessures recommençaient. Été 2010, fraichement rechaussé, j’ai compris que je ne pouvais même plus courir 10 kilomètres sans douleurs. Sans changer mes durées de sortie, je me suis retrouvé avec une tendinite de la voute plantaire douloureuse sous le pied droit.  Inacceptable !

C’est alors que j’ai pris connaissance du mouvement du “barefoot running” aux États-Unis (la course à pieds pieds-nus). Une étude  menée par le professeur Daniel E. Lieberman de l’Université de Harvard (« Foot strike patterns and collision forces in habitually barefoot versus shod runners » 1 ) et un livre sur les indiens Tarahumara au Mexique (“Born to Run” par Christopher McDougall) m’ont mis sur la piste d’une solution intermédiaire, les chaussures minimalistes Vibram FiveFingers.

Les arguments biomécaniques me paraissaient tellement sensés que j’ai décidé d’explorer ce mouvement “à fleur de pied”! Le début de ma reconversion à donc eu lieu l’été 2010.

COMMENT S’EST PASSÉE LA TRANSITION ENTRE LES CHAUSSURES DE COURSE TRADITIONNELLES ET LES PIED NU?

Au bout de deux mois, j’ai du me rendre à l’évidence : je n’étais pas à l’aise dans les Vibram FiveFingers.  Premièrement, elles ne m’allaient pas du tout, car j’ai les orteils des pieds sévèrement déviés, une condition congénitale.  Deuxièmement, mes pieds récupéraient de moins en moins bien.  Je ne le savais pas à l’époque, mais je n’avais absolument pas arrêté de talonner, habitude prise avec mes runnings amorties…

Tous les voyants viraient au rouge – sensibilité des métatarses, douleurs diffuses sur les hauts de pied (le fameux Top Of Foot Pain) – tout cela allait droit vers des problèmes plus sérieux, notamment les fractures de métatarses, si fréquentes parmi les coureurs qui gèrent mal leur reconversion vers les chaussures minimalistes.

J’ai alors décidé une modification radicale dans ma reconversion : courir pieds nus.  Ce site documente ma reconversion à la course pieds  nus [Compte-rendus de reconversion au barefooting].  A partir d’octobre 2010, j’ai mis douze mois pour atteindre la distance semi-marathon, en course.  (Semi-marathon de Boulogne-Billancourt 2011) Après deux ans, j’ai atteint la distance marathon, pieds nus, lors du Marathon Seine Eure.

En 2013 j’ai couru trois marathons, pieds nus, sans le moindre incident : Marathon de Paris, Marathon de Sénart et Marathon de Seine Eure (encore !). Ensuite, chaque année au moins un marathon pieds nus, sans compter une participation au légendaire Paris-Versailles. Même parfois ça m’arrive à faire des courses chaussées – enfin, en huaraches : Trail du Massif des Brasses.

A présent, mes pieds se sont bien habitués à courir sans chaussures, sur route.  Je parcours entre 50 et 100 kilomètres par semaine, avec plusieurs sorties de 20 ou 30 kilomètres.  Le temps de récupération est de 24 heures, en moyen.

COMMENT FAUT-IL S’ENTRAINER POUR HABITUER SES PIEDS?

Premièrement un constat – mes pieds sortait du chômage longue-durée, et ne savaient pas travailler!  Il fallait les réhabituer à marcher sans chaussures – c’est comme un  programme de réinsertion en milieu naturel. Ce que je peux dire avec certitude, c’est qu’il faut marcher pieds nus si possible, ou avec des chaussures très souples, sans amortissement. C’est vraiment le préalable, avant d’envisager la course sans chaussures… Ensuite, augmenter TRÈS PROGRESSIVEMENT les temps de sortie, que ce soit en chaussures minimalistes, ou pieds nus. Se mettre en relation avec la communauté des coureurs barefoot, et assister à des initiations et entrainements barefoot.

QUELLES RÉACTIONS DANS TON ENTOURAGE QUAND TU T’ES LANCE DANS CE PROJET?

Ma femme connait ma capacité à m’enthousiasmer pour un nouveau projet.  Je crois que celui-ci lui semblait plus  “sérieux” que d’autres 😉  Mon fils s’est mis à la course en chaussures minimalistes. Parfois toute la famille se promène pieds nus dans le quartier !

QUEL AVENIR VOIS-TU POUR CE MOUVEMENT?  EFFET DE MODE OU RÉVOLUTION?

Le “mouvement” existe que depuis quelques années, surtout en Amérique du Nord. C’est depuis que certains stars américaines comme Sergi Brin, Thomas Jane, Loic Lemeur portent des chaussures de type Vibram FiveFingers que le grand public découvre le « barefooting ».   Les arguments (santé, simplicité) sont en phase avec notre époque. Les grandes marques de chaussure de course élaborent désormais un grand nombre de chaussures dites « barefoot » – ils ont même accaparé le terme « pieds nus » en anglais !  En tout cas ce mouvement ne signale pas  la mort de Nike, New Balance et compagnie  – bien au contraire!

Références:

1 – Nature 463, 531-535 (28 January 2010) | doi:10.1038/nature08723; Received 27 July 2009; Accepted 26 November 2009

43 réponses à to “Qui suis-je?”

  • Salut Christian,
    Quelle ne fut pas ma surprise, quand je t’ai vu apparaitre sur les photos (Flikr qu’il a partagé sur Strands) d’une sortie que vous avez faite ce week-end avec Jahom (Philippe Albinet) de la runnosphère au château de Versailles !
    C’est lui qui m’a informé de l’existence de ton site web et de ta nouvelle (relativement) passion. Je viens de parcourir pour site web dédié au barefoot. J’ai lu ta biographie de runner. C’était sympa. C’est bien écrit. On sent la passion.
    J’ai moi-même découvert ça à Stockholm en Juin dernier. Je t’en avais parlé ?

    Je voudrai « m’amuser » avec vous à l’occasion. Dis-moi quand tu refais une sortie de ce genre. Je suis devenu un de tes followers ! On se voit dès que possible pour en discuter.

    Patrice

    • admin:

      Dans mes bras, ex-collègue ! Hasard ou destin, je t’aurais raconté tout cela si j’avais pas raté le dernier restau du mois de décembre 😉 En effet, ma conversion barefooting/minimalisme se passe plutôt bien… Stockholm, hein? Je pari qu’en ce moment, il y a peu de barefooteur sur les routes ! Ceci dit, je n’ai eu aucune difficulté à courir sur la neige par moins de 0° au mois de décembre, sans chaussure, alors ça doit être (semi)possible… Malin non, possible oui. Enfin, la vie est courte, on s’amuse comme on peut.

      Je te ferai en tout cas signe (flux RSS est ton ami) pour les prochaines sorties de la runnosphère, tu y trouveras facilement ta place. C’est une vrai bande de joyeux drilles. Et de coureurs de bon voir très bon niveau (je parle pas de moi-même, j’ai bien été dans le rouge pendant une bonne partie de la sortie). A bientôt pour sortie au Bois!

  • PE:

    Bonjour
    je suis un journaliste coureur (avec chaussures) et très iintéressé par cette tendance que tu présentes sur ton site.
    Je souhaiterais te contacter afin de faire un reportage sur le barefooting/minimalisme…
    A très bientôt j’espère.
    PE

  • William:

    Bonjour Christian,
    Merci pour ton excellent site.
    Un ami américain à qui j’ai parlé de mes problèmes de tendinite à répétition depuis 3 ans m’a conseillé de lire Born to run, ce que j’ai fait. J’ai été enthousiasmé.
    Je souhaiterais opérer une transition de mes Mizuno actuelles vers des chaussures « barefoot ».
    Ou ce genre de modèle est-il disponible en France (j’habite à Strasbourg). Quels modèle conseilles-tu pour commencer, quand on a toujours couru avec des chaussures ayant le plus d’amorti possible?
    Merci d’avance,
    William

    • Ross:

      Salut william,

      J’habite aussi Strasbourg. Je cours uniquement en Vibram Five Fingers depuis 2 ans. Je cours aussi pied nus de temps en temps au Stade d’Athlé de Wacken, Portales et Orangerie (tot le matin…ha ha..).

      Ross.

  • admin:

    Bonjour William, merci de ton témoignage. J’ai posé la question sur la page Facebook (http://www.facebook.com/CourirPiedsNus) mais je n’ai pas encore de réponses satisfaisantes. Donc, en faisant un tour sur la liste des revendeurs sur le site Barefooting de Merrell :

    A Strasbourg : Au Vieux Campeur, Decathlon, Go Sport.

    Attention – je ne suis pas persuadé qu’il y aura des Trail Glove dans ses enseignes qui vendent la marque Merrell.

    http://dms.wolverineworldwide.com/SearchResults.aspx?locale=1036&country=FR&store=MRFR&city=strasbourg&results=15

    Si tu veux bien laisser en commentaire un petit retour d’expérience pour les autres visiteurs, stp?

    Merci! Christian

    • admin:

      Encore une chose – j’ai mentionné les Trail Glove de Merrell parce que j’ai pu les tester avant leur commercialisation en France. En ce moment, bon nombre de mes lecteurs cherche à les trouver « en vrai » pour les tester, alors j’ai peut-être commis un petit raccourci de conseil 😉

      2011 est l’année ou la chaussure minimaliste se réveille dans la conscience collective des runneurs aux Etats-Unis, et dans une moindre mesure, en France. Il faut retenir qu’il y a désormais beaucoup de choix, plus ou moins faciles à tester pour quelqu’un en France. Bottom line, comme on dit outre-Atlantique : chaque lecteur devra trouver la solution qui convient à ses propres pieds, car il y a autant de pieds que de lecteurs (enfin, fois 2x!) et vous n’adopterez forcément pas tous les mêmes marques et modèles.

      Lisez (svp!) mes testes, faites-vous une idée de ce que c’est que le running minimaliste, et pour les plus courageux, songez même à courir un peu, voir beaucoup, SANS chaussure ! Car, vous l’aurez compris, les deux pratiques sont parfaitement complémentaires, et même – peut-être – indispensables pour éviter les blessures que vous cherchez éventuellement à éviter lors de notre pratique sportive préférée! Christian

  • Fred:

    Bonjour,
    bravo pour ce site très bien conçu.
    Je profite de cet espace d’expression pour poser une question : j’ai moi aussi tenté l’expérience minimaliste à l’été 2010 en Asics Piranha. Fabuleuse expérience qui a duré… six semaines, au bout desquelles sont apparues des douleurs de plus en plus insupportables sous les talons.
    As-tu rencontré ce phénomène toi aussi ?
    A mon regret, je suis donc repassé en chaussures traditionnelles avec cette désagréable impression d’avoir les pieds dans le plâtre… Chaque fois que je rechausse les Piranha, c’est merveilleux pendant une semaine, puis les douleurs aux talons reviennent.
    Je serai le plus heureux des coureurs si j’arrive à contourner ce problème…
    Merci !

  • Vincent:

    Salut Christian,
    je découvre tout juste ton blog : bravo, et merci! Je l’ai dores et déja mis dans mes favoris, et je pressens un futur « classique ».
    De mon côté j’ai commencé à courir pieds nus en septembre 2008, à temps partiel dirons-nous, pour arriver à un cumulé de pas loin de 900km.
    Peut être que ton blog me motivera à passer à la vitesse supérieure : je suis actuellement en pratique chaussée : une partie en pompes classiques, une autre en minimalistes (des chaussons aquasphere, 17 euros au Vieux). Je bloque dans mon passage au « total barefoot » avec la vitesse. A moins de tout reprendre à zéro, j’ai besoin d’un minimum de protection sur mes séances de vitesse spécifique, et de VMA. Il faudrait aussi, comme tu le fais, marcher régulièrement pieds nus, sur tous types de terrain.
    C’est un projet, faisable, je n’en doute pas, mais plus exigeant qu’une transition visant à de la course d’endurance.
    Pour le moins, cette pratique a eu indéniablement des conséquences sur ma pratique de la course à pied, quelle que soit la technique, le passage s’est fait naturellement, comme une évidence : je ne peux plus courir en attaquant au talon. Selon la vitesse, le terrain, et mes sensations, je pose d’abord le milieu, ou l’avant du pied, le talon ne touchant que très légèrement le sol à partir de ma vitesse « semi-marathon ». Bon c’est sûr que mes mollets ont du s’adapter, mais après quelques mois, c’est comme la respiration, je n’y pense que rarement.
    Bonne continuation, et bon run!

  • Bonjour,
    Je sais pas si tu te souviens mais j’étais au PV avec l’équipe Runnosphère. Phil vient de me donner une photo de toi des 20km de Paris…Puis l’a mettre sur mon blog?
    Je trouve toujours hallucianant le fait de courir comme tu fais…Bravo encore.

    Denis

    • admin:

      Bonjour Denis, merci pour ta question ! J’imagine qu’il s’agit de celle prise par le photographe de l’événement, à l’arrivée ? Pas de problème pour moi – me dire si c’en est une autre, que je puisse la visionner avant… Merci d’avoir pensé à m’en parler 😉 Christian

  • JEROME JOST:

    Salut Christian
    Je t ai mis un nouveau commentaire sur le 1/2 de Boulogne
    J ai l impression maintenant de faire un peu partie du site et de la coomunauté
    Quel hasard de s’etre rencontre au depart 1 Chance sur 6000
    Bonne continuation pour la course et le site
    Je ne manquerais pas d te donner mes impressions futures
    JEROME

    • admin:

      Salut Jérôme, très heureux de rencontrer un autre coureur minimaliste ! Félicitations pour ton semi -j’ai évoqué nos échanges, y compris ton départ à hauteur de Longchamps. Je ne pouvais pas aller plus vite, revêtement oblige 😉

      Passe nous voir lors des animations que j’organise chaque mois, à Issy-les-Moulineaux – on commence à être assez nombreux pour effectuer des sorties plus longues (10K voir plus) avec certains participants, et je compte étendre ces sorties en 2012… Les dates sont toujours annoncées ici sur le blog !

      Christian

  • Nicolas:

    Merci pour la sortie de dimanche dernier.

    Un lien vers mon petit blog orienté FF’S et Barefoot.. avec mon retour d’experience..

    http://nicoecolo.zeblog.com/

  • Bonjour,

    Que se passe-t-il sur le site barefootrunners, impossible d’y accéder depuis quelques jours ?

  • Olivier:

    Ca y est, le nouveau site est accessible et opérationnel… 😉

  • Pierre Pinelli:

    Bonjour,
    Je suis journaliste pigiste au magazine Télérama Sortir (supplément parisien de Télérama). Je projette d’écrire un article sur la course pieds nus mais j’aurais aimer tester la chose auparavant. J’avais lu que des séances d’initiation avaient lieu chaque mois. Est-ce toujours le cas ?
    Merci beaucoup de me rappeler au 06 25 62 30 88.
    Bien à vous.
    Pierre Pinelli

  • Pagès Alain:

    Bonjour

    Suite à un article de Rue89 sur la course pieds nus, je viens de découvrir ce blog.
    Je me sens beaucoup moins seul à présent comme « illuminé » qui court pieds nus.

    Je viens de faire mon premier 10 kms sur bitume à St Angel en Corrèze.

    Quel plaisir que cette nouvelle façon d’attaquer le sol….. il me reste à passer qques étapes (semi, trails, marathon peut-être) avant de pouvoir me lancer dans mon rêve de toujours : faire Millau une fois dans ma vie (l’année prochaine si tout va bien) avec une partie pieds nus si possible et la fin en minimalistes.

    Bien sportivement et encore merci pour ce blog.

    Alain

  • Alexia:

    Bonjour,

    Je suis journaliste chez M6 au 19.45, je prépare un sujet sur le barefoot et j’aimerais vous contacter pour qu’on en parle pourriez-vous
    me contacter au 06.71.30.17.32 /alexia.farry@m6.fr

    Cordialement

    Alexia Farry

  • Pauline:

    Bonjour,

    J’ai visité votre site avec intérêt ; je m’intéresse aux chaussures minimalistes depuis quelques mois grâce à une amie podologue qui ont travaillé avec le podologue et athlète professionnel Dr. Ray McClanahan. Dr. McClanahan a développé des écarteurs d’orteils orthopédiques (Correct Toes) qui permettent de corriger des oignons et d’autres problèmes des pieds sans avoir recours à la chirugie, ainsi que de faciliter la transition à une biomécanique saine pour la course à pieds nus. Ca pourrait peut-être vous intéresser, ainsi que ce site d’information sur des problèmes des pieds courants, des chaussures minimalistes et des conseils d’utilisation : http://www.naturalfootgear.com.

    Merci pour votre site !

    Pauline (une compatriote américaine qui vit en France :))

  • […] Qui suis-je? Dernières informations – barefooting/minimalistes en France Prochaines animations barefooting/minimaliste […]

  • Dear Christian,

    A person commenting on my blog (username of corOllule, not sure of real name, unless that’s it — because I’m totally ignorant of French names) let me know that you had directed him/her to my site. Thank you! That led me to your site, and I must say that I’m so inspired by your story and the way that you’re LIVING the barefoot running life. Marathons! I think that it’s so important for people to be able to see, first-hand, that our feet and our bodies can do this. Thank you for serving as an example and inspiration for many!

    I did a recent barefoot video that you might like if you haven’t already seen it — of particular interest to me was watching my two-year-old daughter’s barefoot running in slow motion — it seems to me that she’s manifesting a naturally ‘soft’ footfall. She’s been almost totally unshod for her whole life, incidentally, except for soft boots in the winter.

    http://rewildu.com/best-barefoot-running-shoes/

    Go barefoot!
    Kenton

  • Fadi:

    Bonjour. Je ne connaissais pas votre site. Je cours depuis 3 ans en fivefingers et j.ai fait les templiers en 2011 et je compte faire le marathon des sables en 2014 en fivefingers aussi. À bientôt. Fadi

  • Julien:

    salut,
    tes pieds sont complètement déformés ! je ne comprends pas comment tu fais pour avancer avec. Tu devrais commencer par les remettre en état ! Merci pour le site très sympas !

    • Bonjour Julien, merci pour l’encouragement concernant le site – je l’anime avec passion depuis bientôt 4 ans, justement pour inciter des coureurs à explorer d’autres pratiques de course à pied afin de surmonter des problèmes. Je mets un point d’honneur à montrer mes propres défauts pour dédramatiser l’acte de courir pieds nus.

      Tu n’est pas le premier coureur à me faire la remarque concernant mon physique. Dans la vrai vie, cela n’arrive presque jamais. Je crois que les gens n’osent pas dire des choses qui pourraient offenser. L’anonymat (tout relatif !) permet de formuler de bonnes questions – je ne le prends pas mal 😉

      Je pense que je vais me livrer à l’exercice suivante : répondre à un article, en reprenant les points de ta question, pour creuser les fondements de tes questions. Je t’inviterai, ainsi que tous les membres de la communauté, de commenter par la suite. Bien sur, je n’indiquerai pas ton nom…

      En attendant l’article, et devant l’inquiétude que mes vaillants pieds semblent t’inspirer, je tiens juste à te rassurer – je bénéfice d’une excellente santé depuis 4 ans, avec en ce moment un volume mensuel de sorties dépassant largement les 200 km. Explications et méthodes, à venir 😉

      Christian

  • Veronique Settier:

    Nous sommes tous bancales d’un côté ou d’un autre…. Le corps est une magnifique machine qui s’adapte si on la sagesse de le laisser faire sans artifice….

  • Bonjour, adepte depuis toute petite de la marche pieds nus, courir de la sorte était devenu pour moi une évidence. Quelle plaisir, même si au début j’ai éprouvé quelque appréhension (verres, clous qui trainent…). Mais très vite j’ai repéré mes coins où je sais que je suis tranquille. Bonne continuation à toutes et à tous.

  • Isa:

    Christian bonjour, je suis isabelle langé, journaliste au service des sports de RTL. Je suis à la recherche de témoignages sur la pratique de la course pieds nus. Seriez-vous ok?
    J’attends avec impatience votre réponse.

    Merci beaucoup

    Isabelle

  • Daniel:

    bonjour!
    je débute dans cette discipline (10 séances environ)
    (pieds nus direct)
    je découvre par la même occasion ce superbe site;
    en fait j’ai un problème : mon gros orteil se retourne parfois lorsque j’attaque le sol;
    une fois çà va, la deuxième fois : gros saignement et douleur articulaire;
    ce serait chouette si vous pouviez m’éclairer, si d’autres on ce problème
    cordielement

  • Herry jean francois:

    Bonjour Christian,
    Je viens d’emménager à Issy les Moulineaux, et je souhaiterais apprendre la course pieds nus. Je fais déjà de plusieurs activités pieds nus (randonnée, marche sportive et un peu d’escalade…), et au quotidien je porte exclusivement des chaussures minimalistes genre vivobarefoot ou five fingers,mais j’aimerais me familiariser avec les techniques de running avec prise d’appuis sur l’avant du pied. Je suis dans le quartier de la ferme, et j’aimerais connaitre les activités barefoot et les initiations à venir stade Suzanne Lenglen. Au plaisir de le te lire.
    JF

    • Salut JF, et bienvenu à Issy ! Comme tu vas le découvrir, Issy est très bien situé pour la course à pied – il y a de bons parcs, Paris n’est pas loin, et la nature non plus, avec les forêts de Meudon, Saint Cloud, Vérrières, etc. pas loin…

      Pour la course pieds nus, les animations vont reprendre au moins d’avril normalement avec un événement majeur, la IBRD, International Barefoot Running Day que j’anime chaque année au parc Suzanne Lenglen. Je vois que tu viens également de t’inscrire à la Newsletter qui court pieds nus, comme ça tu auras toutes les infos à dispo, chaque mois.

      Au plaisir de bientôt faire connaissance,

      Christian

    • Olivier:

      Bonjour Jean-François,
      Je pratique déjà (en amateur !) la randonnée et la course pieds nus, j’aimerais découvrir l’escalade, pourrais-tu m’en dire un peu plus sur ta pratique ? En salle ou dans la nature ? Quelques conseils pour débuter peut-être ?…
      Au plaisir !

  • jean-lin:

    hello
    je me suis à courir pieds nus il y a qqs mois et je me demandais s’il existait des exercices de fractionné qqs parts : je me suis laissé dire qu’il suffisait d’augmenter la cadence de course et reprendre les exo ? qu’en dites vous ? merci de votre retour
    JL

  • Bonjour Christian,

    Je suis le fondateur du Programme 66, des programmes d’entrainement physique en ligne.
    Je cherche des personnes pour tester un programme comprenant des séances de 7 minutes seulement.

    Mon objectif est d’accompagner 1000 personnes pendant 6 semaines dans le but de prouver que des entrainements très courts peuvent avoir une influence sur la perte de poids, l’amélioration de la forme et de la condition physique. 

    C’est gratuit. Vous pouvez peut-être m’aider à rechercher des personnes intéressées.

    Voici le profil des personnes que je recherche : Des personnes n’ayant pas le temps de suivre un programme d’entrainement classique dû notamment  à un emploi du temps surchargé par le travail et les enfants.

    Voici la description du programme en vidéo. (Présentation vidéo).
    http://programme66.com/7-minutes-chrono-2/

    Si vous avez des questions, vous pouvez me joindre à cette adresse email fabien@programme66.com.

    Cela peut améliorer la forme et les formes des personnes que vous connaissez.

    Voici un message type que vous pouvez communiquer :

    Programme 66 recherche 1000 personnes pour tester gratuitement un programme de sport en ligne : le Programme 66 « 7 minutes Chrono », des séances de 7 minutes d’entrainement en vidéo à réaliser 3 à 5 fois par semaine. 6 semaines d’entrainement, 18 séances, 54 exercices pour faire fondre vos graisses et améliorer votre forme.

    Vous n’avez pas le temps de faire du sport ? Alors ce programme est pour vous !

    Cliquez sur le lien ci-dessous :
    http://programme66.com/7-minutes-chrono-2/

    Je vous remercie de votre aide et de votre collaboration.

    Fabien
    Fondateur du programme 66.

  • Francis:

    Bonjour,
    Sur les conseil de mon podologue je dois passer au chaussures minimalistes avec un drop entre 0 et 4. Mais je ne trouve pas de chaussures car je chausse du 48 ou 48,5. Peut-on me donner des infos sur des vendeurs de chaussures minimales grandes tailles.
    Merci pour votre retour.
    Francis N.

  • Petit-pied:

    Je ne voudrais pas être pessimiste mais dans mon cas… inverse taille 38… je suis tjs dans l’espoir de trouver une solution… depuis plus de 4 ans
    si tu es plus doué que moi tu peux en inventer… Non que je ne sois créatif (trouage de semelle, cordages divers, huarraches maison à partir de vielles semelles, etc) mais que ce n’est jamais au goût de madame et de fifille… bon ch’uis pas cordonnier non plus ! mais bon sang que c’est exigeant les femmes 😀

    sinon j’ai entendu parler que toutes les tailles existent pour les chaussures c’est juste que les standards divergent selon les pays : petite taille -> japon ; grande -> pays scandinave.
    soucis : la langue, les frais de port et être doué en achat internet… trois points faibles chez moi mais qui ne le sont peut-être pas pour toi ??? 😉

  • LaurentB:

    Bonjour,
    Il y a ça qui peut-être intéressant :
    https://www.altrarunning.fr/one-25.html-1?a=7b9f89c708e92f30deba5201e2fcbfa5

    Ça va jusqu’au 50, et encore des dispos en 48 et 49. Mesure ton pied et suis leur recommandations.

    Personnellement j’ai une paire de Lone Peak pour le trail et j’ai choisi d’ajouter seulement 1cm (au lieu de 1,5 comme conseillé) et je ne le regrette pas parce qu’ayant des pieds fins, choisir 44,5 au lieu de 44 m’aurait posé des problèmes de largeurs.

    En espérant t’avoir aidé.

    Laurent

Laisser un commentaire

EVENEMENTS
Sep
24
dim
2017
8 h 00 min Paris-Versailles 2017 @ Tour Eiffel
Paris-Versailles 2017 @ Tour Eiffel
Sep 24 @ 8 h 00 min – 12 h 30 min
Paris-Versailles 2017 @ Tour Eiffel | Paris | Île-de-France | France
Vous participez à Paris-Versailles cette année ? Ca alors – moi aussi !  Comme je suis bénévole aux dossards au nom de la collective de bloguers Le Runnosphère, j’ai la chance de partir dans le[...]
Runnosphère - des hommes et des femmes, blogueurs et coureurs
ARCHIVES
Me suivre sur…