Dernières informations – barefooting/minimalistes en France
Prochaines animations et événements barefooting/minimaliste

Abonnez-vous à la Newsletter qui court pieds nus pour être informé.e.s des prochaines activités et animations !

Le barefooting/minimalisme dans les média


- On n'est pas que des cobayes - Trouver chaussure à son pied

Confessions d’un nudipodiste crypto-confiné

Cher.e.s ami.e.s barefoot, bonjour. Comme vous, probablement, j’ai patienté chez moi en attendant d’avoir droit de sortir à nouveau de chez moi. Ce matin, plus d’attestation !

Ne voulant pas vous pousser à la faute, j’ai coupé toute communication sur mon entraînement rapidement après le début du confinement. Au début, celles et ce qui couraient étaient plutôt mal vus, donc je n’ai pas voulu donner l’impression de me vanter de pouvoir m’entraîner. Finito, les publications sur Strava… A présent, je peux vous en parler un peu, et vous demander comment vous avez fait face aux restrictions, du point de vu sportif.

Pas le moment de s’arrêter

En ce qui me concerne, j’ai respecté scrupuleusement, en bon Suisse, les consignes que nous connaissons par cœur : ni trop loin, ni trop longtemps, ni trop prêt. En 55 jours de confinement, cela donne * :

  • Distance PN : 296 kilomètres
  • Distance Z-Trail (sandales) : 5 kilomètres
  • Distance totale : 301 kilomètres
  • Pour l’essentiel, il s’agissait de sorties dans le quartier. la même boucle 3 fois pendant 30 minutes, 5 kilomètres.
  • 52 sorties (!) toutes pieds nus, sauf la toute première sortie le 18 mars.

J’ai sauté un seul jour, il y a une semaine, pour me reposer après le début des distances plus longs.

*Du 18/03 au 10/05.

Le temps de voir autrement

J’ai vu arriver le printemps.

J’ai mémorisé le trajet exacte pour éviter les passages les plus moches sur ma boucle quotidienne, effectuée 45 fois, fois 3 : 135 tours.

J’ai salué le même monsieur des services de voirie tellement de fois qu’il est devenu quasiment un copain d’entraînement.

J’ai traversé les deux feux que comportait chaque boucle, au moins 90 pour cent des fois, sans attendre le bonhomme vert, car il n’y avait pas de voitures, ou presque.

A partir du 4 avril j’ai couru, et je cours toujours, avec un masque, plus pour protéger les autres, que pour me protéger. Je ne sais pas quand je vais croiser d’autres coureurs, piétons, etc. donc cela fait parti de mon équipement pour le moment, sauf au milieu de la forêt de Meudon, où je compte retourner dès que possible.

Côté sol…

Alors, ça fait quoi, courir tous les jours pendant presque deux mois, pieds nus ? Mes plantes ont rarement été aussi tannées, aussi apte à s’amuser sur toute sorte de revêtement. Il a fallu quelques semaines avant qu’elles ne surmontent l’usure imposée par 5 kilomètres quotidiennes. Un jour, j’ai remarqué que la sensibilité présente en début de sortie, était partie.

J’ai enfoncé une seule fois un bout de verre, il y a quelques jours, quand j’ai commencé à quitter mon Île (Saint Germain) pour aller dans les communes avoisinantes. Un coup de bistouri, et le trou s’est vidé tout seul. Jamais retrouvé le fragment responsable pour l’entaille. Aucune incidence sur mes sorties, bien sur.

Bénéfice supplémentaire : j’ai fait du PPG tous les jours, la routine dite « 7 Minute Workout« , vite fait, bien fait. Combien de fois faut-il pratiquer avant que cela devient une habitude ? On ne doit pas être loin. J’aime toujours pas ça. J’ai pris du muscle, je me siens très bien.

Voilà, ça suffit pour moi. Comment ça c’est passé pour vous ? Avez-vous fait une pause ? Travaillé dur, mais en mode invisible ? Racontez !

Bonne continuation,

Christian

3 réponses à to “Confessions d’un nudipodiste crypto-confiné”

  • petit pied:

    Coucou
    Dans le fin fond des Ardennes, moins de stress… Ou ce n’est que moi.
    Je ne courais pas des masses non plus juste avant. Donc j’ai poursuivis ma demie heure 3x sem.
    Pas de masque, j’imagine moins de risques de rencontrer un quidam qu’à Paris. Ça a pu arrivr mais exceptionnel… Pas assez pour me dire faudrait peut-être que je mette une protection.
    Bon il est vrai aussi que mon métier d’éducateur (adultes handicapés) m’a fait poursuivre également mon activité professionnelle et que je n’avais pas trop le temps de me mettre le stress avec cette histoire de Covid.
    J’ai, d’ailleurs,coupé radio et TV afin d’éviter tout ce rabattage quotidien dont se sont délecteré nos amis journalistes.

    Bref peu de changement dans ma petite vie. Juste plus de déchets Avec tout ces masques et gants.. mon côté écolo en à pris un coup dans le nez mais bon là fallait quand-même que je protège mes bénéficiaires 😋👍
    Voilà voilà pour la petite vie campagnarde de mes
    Petits pieds

    Ps : Bravo : sortie quotidienne j’admire, moi je passe à 5sortie sem afin de régler petit souci tendon d’Achille… J’en parlerai plus sur le Forum de thebarefootrunners.org.

    • Hello Petit Pied !! Quel plaisir de te lire !
      Approche éminemment raisonnable, sur toute la ligne. Je ne me suis pas pris la tête avec le confinement, non plus. Pas croisé grand monde en règle générale, le masque pour courir, c’était surtout pour éloigner les bavards 😉 Je pense d’ailleurs laisser tomber cette protection pendant mes sorties, (voir commentaire) mais on va pas beaucoup me voir aux endroits les plus fréquentés à Paris, ça c’est sur 😉

      Bonne reprise, et bon courage,

      Christian

  • Pensée annexe – faut-il courir avec un masque, à l’époque du déconfinement ? Je me suis penché sur la question, après avoir lu cet article très bien documenté qui argumente CONTRE les masques pendant la course, à condition évidemment de respecter soigneusement les mesures de distanciation désormais connues de tous et de toutes.

    J’ai décidé d’arrêter (j’ai testé pendant la grande majorité du confinement, c’était affreux !) mais d’éviter pendant un bon moment, les hauts-lieux de la CaP à Paris. Le bon sens, quoi 😉

    Vous en pensez quoi ?
    Christian

    « Faut-il porter un masque pour courir ? La réponse des médecins » Article paru dans Ouest France, le 11 mai 2020.
    https://www.ouest-france.fr/sport/running/faut-il-porter-un-masque-pour-faire-courir-la-reponse-des-medecins-6826690

Laisser un commentaire

Runnosphère - des hommes et des femmes, blogueurs et coureurs
ARCHIVES
Me suivre sur…