Dernières informations – barefooting/minimalistes en France

Tour des Maréchaux à Paris - 30 septembre ! ? Venez parfaire votre prépa marathon avec nous - on va être nombreux/euses ! ICI

Abonnez-vous vite à la Newsletter qui court pieds nus pour être informé.e.s des prochaines activités et animations !
- 23 mars 2017 - Est-ce une bonne idée de courir pieds nus ? (Article dans le Ouest France par Assia Hamdi)

- 12 août 2016 - Adriana Karembeu et Michel Cymes apprennent la course pieds nus ! Les images et la vidéo de #PECH, "Le Pouvoir incroyable du corps humain" !

- On n'est pas que des cobayes - "Trouver chaussure à son pied"

Urban Running – Courir dans la ville pour se déplacer

King Mindaugas Bridge and Sunset9 km 00:58 06:29 min/km

Connaissez-vous le #urbanrunning ? Courir dans la ville – d’accord, mais plus encore, courir en toute simplicité, habillé en « civil » avec le seul but de se déplacer (en s’amusant bien sur).

Il paraît que les indiens Tarahumara ne se déplacent pas juste un pied devant l’autre, mais en courant – c’est également le cas dans d’autres sociétés comme au Kenya, par exemple. Où je veux en venir ?

Depuis que je chausse minimaliste pour aller vaquer à mes occupations en ville, depuis que je suis capable de courir très loin, avec un minimum d’effort et avec plaisir, l’envie me prend souvent de trottiner lors de mes déplacements en ville. Comme ça, dans les rues, dans le métro (sisi) sans me prendre la tête. Avantages multiples : j’arrive deux fois plus vite à destination ; je n’ai pas froid ; je génère plein de substances chimiques qui me rendent joyeux et probablement plus agréable à vivre ; ça m’amuse.

Exemple : je suis (momentanément) accaparé par un jeu de réalité augmenté (Project Niantic, ou #Ingress ) un crypto-complot savamment concocté par Google visiblement pour narguer les utilisateurs de iPhone 😉 Il s’agit de se déplacer pour de vrai dans la ville, et utiliser son téléphone Android pour manipuler des portails, soit pour sa propre faction, soit contre la faction ennemi. C’est compliqué, un truc de geek, et terriblement prenant. Egalement, un bon prétexte pour faire le tour d’une ville comme Boulogne-Billancourt pour livrer bataille contre l’ennemi en attaquant des portails appartenant à la faction des « Illuminés » (j’appartient à la Résistance, forcément ;-))

Bref – des sorties Ingress deviennent possible grâce à mes chaussures minimalistes, une petite heure pour boucler une petite raide, maintenir ma forme, et prendre l’air. Urban running, c’est ça…

Pour le jeu, explications ici – non, j’ai pas d’invitations !

2 réponses à to “Urban Running – Courir dans la ville pour se déplacer

  • adamsky:

    Hum…Se déplacer en courant, en tenue civil, oui, à mon avis ça permet d’aller aussi vite qu’à vélo, et en tous cas plus vite qu’en voiture.

    l’inconvénient majeur, c’est la transpiration.

    Déjà qu’en se déplaçant juste en marchant de manière soutenue, je suis la plupart du temps en eau, surtout si mon organisme doit subir des chocs thermiques dus au climatisations (très froide en Eté, trop chaudes en Hiver).

    Donc oui, on est plus joyeux joyeux qu’un automobiliste qui vient de se taper 3 tours de bloc pour trouver une place hors de prix. Mais par contre côté présentation, c’est pas vraiment ça. Sans compter que dés qu’on s’arrête on se refroidi.

    Maintenant si c’est pour jouer au dernier truc virtuel sans intérêt mis au point par une multinationale du Web 2.0 pour Geeks qui s’ennuient…Ouais…C’était ça le but du billet, glisser le nom d’un produits ?

  • Truc de Fortunio:

    Bonjour,
    En fait, je pratique le #urbanrunning depuislongtemps sans le savoir..Dèsque j’ai un déplacement à faire, je le faant. Avec la modération qu’il convient d’apporter pendant ce genre de déplacement, on ne transpire que très peu, surtout si on prend la peine Drde se découvrir un peu. Moi, j’adore.

Laisser un commentaire

Runnosphère - des hommes et des femmes, blogueurs et coureurs
ARCHIVES
Me suivre sur…