Dernières informations – barefooting/minimalistes en France

Abonnez-vous vite à la Newsletter qui court pieds nus pour être informé.e.s des prochaines activités et animations !
- 23 mars 2017 - Est-ce une bonne idée de courir pieds nus ? (Article dans le Ouest France par Assia Hamdi)

- 12 août 2016 - Adriana Karembeu et Michel Cymes apprennent la course pieds nus ! Les images et la vidéo de #PECH, "Le Pouvoir incroyable du corps humain" !

- On n'est pas que des cobayes - "Trouver chaussure à son pied"

Témoignage : Medhi, la course conviviale

Témoignages de barefooteur
Témoignages de barefooteur

Coureur : Medhi Dehloum

Age : 50

Durée de conversion : 04 mois

Adresse blog/site : www.flashart78.net

Ville : Les Clayes sous Bois

Pays : France

En bref (4 à 5 phrases pour te décrire)

Ingénieur informatique, chef de Projet virtualisation. Reprise de la course il y a 05 mois en minimaliste après une très longue période d’arrêt.

Quel est ton parcours sportif ?

Pratiquant d’arts martiaux, boxe … mais également de course à pied ; ai participé à plusieurs Paris-Versailles (07 – 1h04 meilleur temps), puis arrêt pratique sportive pendant plusieurs années. Reprise en minimaliste via les sorties mensuelles organisées par Christian.

Pourquoi cours-tu ?

Vaste sujet que celui-ci, chacun aura sa propre définition de ses raisons, au départ, afin d’améliorer sa condition physique, ensuite pour être confronté à soi-même lors de courses nationales et autres ; puis pour acquérir de nouveau un foncier. L’état de dépendance qui s’installe au fil des sorties modifie singulièrement l’approche initiale recherchée mais finalement le véritable vecteur reste pour moi le plaisir ressenti.

Qu’est-ce qui t’a convaincu de courir pied nu, ou avec des chaussures minimalistes ?

Après de multiples recherches sur internet notamment où tout et son contraire peuvent s’y trouver ; ce sont les sorties effectuées avec Christian et les joyeux lurons présents qui m’ont convaincu du bien-fondé de courir en minimaliste. Il est également plaisant d’avoir l’impression de faire partie d’un esprit naissant de cohésion autour d’une discipline émergente.

Comment s’est passée la transition vers la course pieds nus ou en chaussure minimaliste ?

Comme spécifié, je m’étais énormément documenté sur le sujet mais cela ne m’a empêché de me blesser à deux reprises (contractures mollets) non pas que je n’avais pas suivi les recommandations d’usage en la matière à savoir pas plus de 05 minutes au départ ; pallier progressif etc … mais c’est bien ma position d’attaque qui n’était pas bonne. Rien ne remplace les véritables conseils dispensés par vrai  »Barefooteur » ainsi que les recommandations des autres coureurs. Pour cela, ne pas rester isolé dans son coin.

Combien de temps pour effectuer la transition ?

La transition est toujours en cours mais puis-je parler de transition car je n’ai couru depuis 05 mois qu’une seule fois en chaussures à amorti … donc pour l’instant je cours avec prudence.

Comment faut-il s’entraîner pour habituer ses pieds ?

Pour cela, la piste en nu-pieds reste pour mon cas le meilleur revêtement d’adaptation car les aspérités y sont en principe absentes et les risques de blessures moindres mais je suis mal placé car je cours pour l’instant en minimalistes.

Sur quels revêtements cours-tu ?

En minimalistes, sur piste mais également en sous-bois et récemment sur macadam.

Pratique quotidienne : quel(s) type(s) de revêtement ; durée habituelle et fréquence des sorties ?

02 sorties pour l’instant ne dépassant pas 50 minutes chacune, sur macadam et parfois 25 minutes sur tapis en salle.

Avec quelle(s) chaussure(s) minimaliste(s) cours tu (pieds nus étant bien sûr accepté) durant ta période de transition et après ?

Pour ce qui concerne les chaussures, je dois avouer que j’en ai plusieurs modèles. (deux VFF (bikila et Trek), une Saucony Hattory, deux modèles de Merrell et achat récent d’une paire d’Anatom Natural Motion et pour finir un modèle Inov-8 Bare-XF 210 (modèles non testés encore). Il ne me reste plus qu’un modèle de chaussures à amorti !

Pour les sentiers, forêts, j’utilise les VFF Trek, sur piste les Bikila et les Saucony et sur macadam les Merrell.

Quelles blessures, avant/après la transition ?

Je n’ai jamais été blessé dans ma pratique de course à pied même en non-minimaliste. Ceci est sans doute dû au fait que je devais déjà courir en médio-pied voire à plat originellement. Par contre, depuis la course en minimaliste, deux blessures au mollet (contractures) sans gravité mais qui étaient le fait d’une méconnaissance des fondements de l’appui en médio-pied rapidement corrigée notamment en écoutant et mettant en pratique les conseils avisés de Christian et des autres coureurs présents lors des sorties découvertes et TrailBall. Depuis, aucune blessure, tout juste des mollets qui tirent en peu après chaque course mais c’est le prix à payer pour asseoir une transition progressive.

Quel regard porte ton entourage sur ta pratique ?

J’ai un collègue qui à déjà couru 17 marathons et autant de semi et autres courses régionales. Il aurait appris à courir sur le médio-pied à l’armée et donc il ne voit pas l’intérêt de courir en minimalistes et que dire nu-pieds … donc il est difficile de faire franchir le pas (sans jeux de mots) à d’autres coureurs. Aucune moquerie, juste de la curiosité, une fois les explications données, les différents liens donnés et parcourus, mes interlocuteurs comprennent mieux ma démarche mais la nouveauté fait peur et ils n’osent s’essayer à la course minimalistes pour l’instant.

Quels sites, quels coureurs t’ont aidé dans ta reconversion ?

J’en connais un petit nombre mais courirpiedsnus.com reste ma référence et Christian Harberts représente à ce jour la seule personne qui par son dévouement et sa gentillesse m’a prodigué les premiers conseils. D’autres coureurs, coureuses également m’ont conseillé lors des sorties découvertes et autres TrailBall mais en la matière, je crois que la meilleure manière d’appréhender la course en minimaliste-barefoot est l’observation en situation réelle de course.

Quelques astuces pour d’autres coureurs ?

Ne pas rester isolé dans sa campagne à avaler des ouvrages et autres revues sur le sujet ; il faut surtout au début être entouré des bonnes personnes afin que les bonnes pratiques soient assimilées qui ne sont pas si nombreuses. Cela éviterait les blessures fatales et autres désillusions qui conduisent à abandonner trop tôt la pratique et parfois dans le dénigrement facile.

Combien de coureurs minimalistes/pieds nus dans ton entourage ?

Dans mon entourage proche, je suis le seul.

Quels objectifs (courses/distances/etc.) ?

J’ai bien l’intention de faire un 10 kms puis un semi et enfin pourquoi pas un marathon mais le chemin sera long.

Relate-nous deux ou trois remarques rigolotes ou moqueuses entendues lors de tes dernières sorties PN

– Tiens, regardes, ils n’ont rien aux pieds
– Bonjour, vous n’auriez pas oublié quelque chose ?

Ajoutez votre témoignage !

Pour voir d’autres témoignages : Catégorie « Témoignages ».

Pour déposer votre témoignage : formulaire « Témoignages ».

5 réponses à to “Témoignage : Medhi, la course conviviale

  • aesclepios:

    Bonjour, moi même débutant pieds nus, j’ai également des problèmes avec mes mollets après augmentation trop rapide de la distance.
    Pouvez vous détailler ce que vous faisiez mal au niveau de l’attaque en médio pied et qu’avez vous corrigé dans votre geste ?

  • medhi:

    Bonjour,

    Dans un premier temps, je courais tout seul en pensant à tort que je pouvais intégrer par moi-même la technique en médio-pied mais au fort heureusement les sorties effectuées avec Christian m’ont mis sur la bonne voie et la seule à suivre.

    Beaucoup d’ouvrages parlent de la course en minimaliste voire pieds nus sans réelle pratique et recul d’expérience ce que Christian possède à un niveau d’expertise que personne ne peut contester. Le mimétisme fonctionne et surtout l’écoute, j’ai énormément appris en regardant les coureurs plus expérimentés et de quoiqu’il en soit, Christian a très vite fait de déceler les défauts et les prises d’appui.

    Sinon, pour m’entraîner plus efficacement, j’ai énormément fait de step en salle à raison de 06 x 05 minutes avec 01 minute puis 30 secondes de repos entre chaque séries. A faire non pas sur l’avant total du pied (pointe) mais avec la moitié de ce dernier. Malheureusement, j’ai du interrompre ma pratique sportive depuis plusieurs mois maintenant suite à une blessure non liée à la course à pied mais je compte reprendre prochainement.

    Bon courage dans votre quête.

    • Bonjour Medhi, merci pour ce témoignage qui me fait chaud au coeur (et aux plantes ;-))

      La théorie, c’est pas mal pour situer le débat ou la solution, mais à la fin, rien ne vaut de la peau de pied sur route ! J’espère te retrouver bientôt sur les sorties à venir à Paris.

      Christian

Laisser un commentaire

EVENEMENTS
Juin
4
dim
2017
Journée entière RBFB – Rencontre Franco-Belge 2017 @ Belgique - TBD
RBFB – Rencontre Franco-Belge 2017 @ Belgique - TBD
Juin 4 – Juin 5 Journée entière
RBFB - Rencontre Franco-Belge 2017 @ Belgique - TBD
  Voici tous les détails pour la deuxième Rencontre Barefooteur Franco-Belge, qui aura lieu à Namur le dimanche et lundi, 04-05 juin 2017 ! Dimanche 04 juin à Louvain La Neuve Vers 16-17H – Animation[...]
Sep
24
dim
2017
8 h 00 min Paris-Versailles 2017 @ Tour Eiffel
Paris-Versailles 2017 @ Tour Eiffel
Sep 24 @ 8 h 00 min – 12 h 30 min
Paris-Versailles 2017 @ Tour Eiffel | Paris | Île-de-France | France
Vous participez à Paris-Versailles cette année ? Ca alors – moi aussi !  Comme je suis bénévole aux dossards au nom de la collective de bloguers Le Runnosphère, j’ai la chance de partir dans le[...]
Runnosphère - des hommes et des femmes, blogueurs et coureurs
ARCHIVES
Me suivre sur…