Dernières informations – barefooting/minimalistes en France

Abonnez-vous vite à la Newsletter qui court pieds nus pour être informé.e.s des prochaines activités et animations !
- 23 mars 2017 - Est-ce une bonne idée de courir pieds nus ? (Article dans le Ouest France par Assia Hamdi)

- 12 août 2016 - Adriana Karembeu et Michel Cymes apprennent la course pieds nus ! Les images et la vidéo de #PECH, "Le Pouvoir incroyable du corps humain" !

- On n'est pas que des cobayes - "Trouver chaussure à son pied"

Témoignage – Sly, courir pour garder le morale

Sly - courir pour garder le morale

Sly – courir pour garder le morale

Pseudo : Sly
Age : 30
Durée de conversion : 9 mois
Adresse blog/site : http://www.mytrailtosanfrancisco.wordpress.com
Ville : Vila Nova de Milfontes
Pays : Portugal

En bref (4 à 5 phrases pour te décrire)

J’ai grandi à Cergy, banlieue parisienne.

Je suis arrivé sur un malentendu dans un village du Portugal à l’âge de 25 ans. Pas de cinéma, pas de FNAC, je me suis senti perdu et j’ai commencé à courir.

En 2013 à l’âge de 29 ans je suis devenu végétarien et va-nu-pied.

Quel est ton parcours sportif ?

Jamais fait de « sport » mais mes parents m’ont offert tous les étés de belles randonnées itinérantes dans les Alpes, Cévennes, Réunion.

A 18 ans le GR 20 (moitié nord) avec les potos, à 24 ans un voyage à vélo entre la Serbie et la France a été ma première rencontre avec l’endurance et la liberté.

Pourquoi cours-tu ?

Juste après ce voyage je suis arrivé au Portugal. Un Allemand rencontré dans un hôtel de Porto m’a dit « ah dans un mois je cours le semi-marathon de Lisbonne et je cherche ein Freund pour m’accompagner, ça te dirait ? »

J’ai dit oui, j’ai souffert et c’est ce que je recherchais. En plein dépression, me faire violence et me dépasser étaient 2 grandes priorités.

J’ai couru 4 années de suite le même semi-marathon. Après le 4ème, le même ami m’a offert Born to Run. Moi je lui ai offert « Yoga – la méthode Iyengar ».

Aujourd’hui je cours avec des motivations opposées à celle de mes débuts. Je veux célébrer les chemins qui s’offrent à moi, je veux célébrer le fait d’être vivant.

Qu’est-ce qui t’a convaincu de courir pied nu, ou avec des chaussures minimalistes ?

Forcément, Born to Run (Christopher McDougall)  c’était  le déclic.

Mais plus ça va et plus les motivations sont nombreuses, et plus les pistes de réflexions se ramifient, et plus je vois de raisons à retirer courir sans chaussures.

Ça fait sens, à tous les niveaux, un blog ne sera jamais suffisant pour tout dire.

C’est une évidence. Philosophique. Civique. Sensorielle. Génétique. Spirituelle. Etc, etc, etc…

Comment s’est passée la transition vers la course pieds nus ou en chaussure minimaliste ?

Le cerveau rempli de merde par la chaussure, je n’ai d’abord pas cru aux histoires de Born to Run et de la capacité de mes pieds à courir sans douleur.

Le livre de Ken Bob (KB) Saxton restera pour moi l’ouvrage le plus important de ma transition. L’homme aborde chaque aspect avec humour, précision et sagesse.

Une autre transition, plus spirituelle, s’est faite en même temps avec Scott Jurek et Fred Rohé.

Combien de temps pour effectuer la transition ?

A quel moment juge-t-on que la transition est effectuée ?

J’ai couru un semi-marathon après 6 mois, mais les derniers kilomètres n’étaient pas agréables. après 9 mois je fais des sorties de 2 heures sur des terrains variés.

Pour mon trail de 50 km, il était évident que j’avais besoin de sandales.

Comment faut-il s’entraîner pour habituer ses pieds ?

Il faut vivre pieds-nus, se promener pieds-nus, randonner pied-nus.

Pour courir, il faut commencer par de tout petits entraînements mais les répéter plusieurs fois dans la semaine.

Surtout, il faut s’entraîner avec sa tête. Pendant et après chaque sortie, analyser : pourquoi ai-je eu mal ? car avoir mal ne fait pas partie du jeu.

Et pour tous les bons conseils, il faut aller voir KB Saxton !

Sur quels revêtements cours-tu ?

J’ai la chance d’avoir en face de ma porte un peu tous les terrains : plage, granit, route, terre battue, et chemins rocailleux sur lesquels j’ai encore du mal à dépasser les 20 minutes.
Pratique quotidienne : quel(s) type(s) de revêtement ; durée habituelle et fréquence des sorties ?
Tout dépend des objectifs…

Je crois que tous les revêtements ont quelque chose à dire :
Asphalte pour la dureté et l’aspérité qui oblige à être léger et contrôler les frottements. bon pour gagner de la précision en vma !
Graviers pour l’irrégularité qui oblige à relâcher le pied et l’ensemble du corps
Le sable fait travailler les muscles des doigts de pieds mais n’oblige à aucune précision dans le geste

Le chemin de terre avec feuilles mortes d’automne est la Rolls Royce pour se faire plaisir

Avec quelle(s) chaussure(s) minimaliste(s) cours tu (pieds nus étant bien sûr accepté) durant ta période de transition et après ?

Quand je ne suis pas pieds nus je cours avec mes luna sandales : venado pour la route et leadville pacer pour le chemin.

Je les aime bien de temps en temps !

Quelles blessures, avant/après la transition ?

Après 7 mois de transition j’ai couru mon premier marathon de ma vie, avec mes luna venado. pendant un mois aprè j’ai senti un orteil particulièrement fatigué. rien d’inquiétant, mais encore une fois je crois que j’ai voulu faire une transition trop rapide.

A Noël, j’ai marché sur un bout de verre. pas de problème, mais 3 jour après, stupidement, je suis retourné courir sans protection et un gravier s’est mis dans l’entaille. Il a fallut aller chez le médecin et faire une anesthésie locale, ce dont je ne suis pas fier du tout. sur les bons conseils de la communauté, je soigne avec du miel et ça marche !

Quel regard porte ton entourage sur ta pratique ?

Des amis parlent de mon « engagement », j’aime bien ce mot.

Il aura fallut convaincre les parents, toujours soucieux de la santé de leurs bambins, mais la lecture de Born to Run aura fini par les rassurer, ainsi que la disparition de mes douleurs dans les chevilles et genoux que je traînais à chaque plan d’entrainement de semi-marathons !

Mon village ne fait que jaser mais qu’importe !

Quels sites, quels coureurs t’ont aidé dans ta reconversion ?

KB Saxton !  (Ken Bob Saxton – Ken Bob’s Original Running Barefoot website)

Je ne le dirai jamais assez mais cet homme devrait être remboursé par la sécurité sociale

Il y a aussi Fred Rohé, le yoga, Scott Jurek –  scottjurek.com

J’ai découvert thebarefootrunners (The Barefoot Runner’s Society) un peu trop tard. Daniel Dubois a gentiment répondu à quelques questions sur son blog.

Quelques astuces pour d’autres coureurs ?

La randonnée m’a bien aidé à initier le re-développement du pied

KB Saxton m’a bien aidé à comprendre la technique ET la philosophie qui se cache derrière tout ça.

Combien de coureurs minimalistes/pieds nus dans ton entourage ?

Il existe un groupe Facebook avec une centaine d’inscrits, un site internet, ainsi qu’un forum, dédiés au barefooting au Portugal.

https://www.facebook.com/groups/660328700659252/
http://correrdescalcoportugal.blogspot.fr/
http://www.pesdescalcos.pt

Quels objectifs (courses/distances/etc.) ?

Ma course nu-pied est sans objectif en ce moment. elle fait partie de ma vie de tous les jours et elle progressera à la vitesse qu’elle voudra.

En sandales je compte faire plusieurs trails de 50 km, pour éventuellement augmenter la distance en 2015.

Ajoutez votre témoignage !

Pour voir d’autres témoignages : Catégorie « Témoignages ».

Pour déposer votre témoignage : formulaire « Témoignages ».

2 réponses à to “Témoignage – Sly, courir pour garder le morale”

  • Loïc:

    Merci. témoignage interessant et petit détail sans grande importance mais qui m’a fait plaisir, tout comme Sly, je suis aussi végétarien, à majorité végétalien!! Je dis petit détail sans grande importance, mais en même temps cela reflète, peut être, un certains temperament car tout comme le végétarisme n’est pas qu’une mode d’alimentation mais plus une philosophie de vie, je pense que l’on peut faire un parallèlle avec la course pieds-nus qui est aussi liée à une certaine philosophie et manière différente de voir les choses. Puis, ce qui est rigolo, c’est que souvent végétarisme rime avec faiblesse au niveau sportif, donc de voir un végétarien courir nus-pieds, pour les puristes un peu conservateur, ça ne peut absolument pas être performant en course… Donc c’est un peu comme si on contre-disait deux dogmes, ce qui fait un peu de nous des rebelles!! 🙂

  • Yann:

    Beau témoignage. Je me retrouve assez bien dans la philosophie: courir pour le plaisir plutôt que pour la performance.
    Je partage les mêmes lectures (Born to Run, Bob Ken Saxton, Scott Jurek) et je ne peux qu’affluer dans la forte suggestion de lire le livre de Bob Ken avant de commencer à courir pieds nus/en minimaliste.

Laisser un commentaire

EVENEMENTS
Sep
24
dim
2017
8 h 00 min Paris-Versailles 2017 @ Tour Eiffel
Paris-Versailles 2017 @ Tour Eiffel
Sep 24 @ 8 h 00 min – 12 h 30 min
Paris-Versailles 2017 @ Tour Eiffel | Paris | Île-de-France | France
Vous participez à Paris-Versailles cette année ? Ca alors – moi aussi !  Comme je suis bénévole aux dossards au nom de la collective de bloguers Le Runnosphère, j’ai la chance de partir dans le[...]
Runnosphère - des hommes et des femmes, blogueurs et coureurs
ARCHIVES
Me suivre sur…