Dernières informations – barefooting/minimalistes en France

Abonnez-vous vite à la Newsletter qui court pieds nus pour être informé.e.s des prochaines activités et animations !
- 23 mars 2017 - Est-ce une bonne idée de courir pieds nus ? (Article dans le Ouest France par Assia Hamdi)

- 12 août 2016 - Adriana Karembeu et Michel Cymes apprennent la course pieds nus ! Les images et la vidéo de #PECH, "Le Pouvoir incroyable du corps humain" !

- On n'est pas que des cobayes - "Trouver chaussure à son pied"

Barefooting et trail – ETMB Massif des Brasses

Le stand BRS France à côté du stand Merrell

Le stand BRS France à côté du stand Merrell

Onnion (Haute Savoie) Dimanche 13 octobre 2013 : première édition de l’EcoTrail du Massif des Brasses (ETMB) organisé par l’association « Ski Club des Brasses ».  Séverine Chaube, co-présidente de l’association, a sollicité les membres de la Barefoot Runners Society (BRS) France pour intégrer des coureurs adeptes de la course pieds nus et en chaussure minimaliste.  A ma connaissance (Christian) il s’agit de la première course trail en France à mettre en avant notre pratique de course tant aimée !

ETMB – Courses et animations barefoot toute la journée

Ruello Rubino au départ de du Trail du Massif des Brasses

Ruello Rubino au départ de du Trail du Massif des Brasses

Environ 300 coureurs ont pris le départ du trail court, EcoTrail du Massif des Brasses à 9H pour une distance de 28,5 km pour 1602 m D+.  5° environ, avec des parties du parcours recouvertes de boue et surtout de la neige en altitude, car la veille et dans la nuit il a fait très froid et humide, une goutte froide inhabituelle qui est venue troubler l’épreuve.

La deuxième course de la journée a eu lieu à 15H :  P’tit tour du Risse, une course découverte permettant à un parent de courir en binôme avec un enfant. Pas de chronomètre, 3,4 km pour 136m D+ avec là aussi, des chemins détrempés et boueux.

Le stand BRS France à côté du stand Merrell

Le stand BRS France à côté du stand Merrell

Pendant ce temps, au village, une animation barefooting permettant de découvrir la course pieds nus ou en chaussure minimaliste sur le parking aménagé a cet effet.  Les deux stands, la BRS France et le stand de l’équipementier Merrell se côtoyait. Ainsi, les participants du trail, arrivés à bon port, en profitait pour passer une tête.  Frédéric, animateur barefooting attitré, et Nils, le représentant Merrell, faisait équipe commune pour informer les curieux sur les spécificités néanmoins communes de la course allégée.

Les coureurs de la BRS France

Ruello Rubino au départ de du Trail du Massif des Brasses

Ruello Rubino au départ de du Trail du Massif des Brasses

Plusieurs coureurs ont représenté la BRS France.  Ruello  et Arnaud sur l’ETMB, le premier en VFF, le second en Inov8 TrailRoc 150 sans semelle intérieure.  Malgré des conditions climatiques difficiles, les deux arrivent avec peu d’écart, bien placés dans classement,  en environ 4 heures.  Attention, un long passage dans la neige (!) sur les hauteurs, expérience certainement pas conseillé aux débutants, mais bien assumé par les deux aventuriers… Au moins, ils ont eu beau temps.

Aurélien, accompagné de sa fille, et Frédéric, en binôme avec son fils Antoine, affronteront des conditions bien plus difficiles (relatif à leur équipement exempte de chaussures !).  Des chemins tantôt semés de cailloux, tantôt des rivières d’eau et de boue, avec, en surprise, des cailloux tranchants au fond, et de la pluie…  Maîtrise absolue de la foulée obligée…

Frédéric raconte :

Départ sympa dans les herbes de la prairie et rapidement on attaque les chemins. Là ça se complique,  faire de tous petits pas  pour ne pas glisser,  c’est super gras , ça glisse et rapidement on tombe sur des pierres et des cailloux cachés sous la boue,  donc là chaque pose de pied compte.  Ne pas se louper , je prends le parti de courir dans l’eau qui dévale les chemins , c’est plus dur mais je vois où je pose le pied et on avance.

Des aventures comme celles-ci, forcément, c’est traumatisant pour les pieds, non ?

Frédéric :

Vite – vérification des semelles , aucune blessure, rien, pas une égratignure, c’est plus de la chance je pense car vu la caillasse et la boue, à la moindre inattention j’aurais pu sérieusement me blesser, et Aurélien arrive avec sa petite demoiselle toute contente d’avoir pataugé dans la boue.  Lui non plus n’a rien et en plus il a porté sa fille sur les épaules sur une partie du parcours,  et pieds nus je le rappelle,  donc a ceux qui  disent que le trail pieds nus c’est impossible et bien voila – la preuve que non.

Une participation parfois critiquée

Affiche - Trail Massif des Brasses

Affiche – Trail Massif des Brasses

Je (Christian) assume entièrement le choix d’impliquer la BRS France dans cette nouvelle épreuve.  Ce choix permet à la BRS France de faire connaître la pratique de la course pieds nus et en chaussures minimalistes, auprès d’un nouveau public de coureurs, des traileurs qui n’auraient à priori pas été intéressés par la « grande messe » de la BRS, l’IBRD (International Barefoot Running Day).

l’engagement de la BRS a soulevé quelques remarques critiques, toutes légitimes.

« La BRS se fait instrumentaliser par une organisation en quête de visibilité« 

Le « branding » c’est une question de renommé, de réputation.  Le « co-branding », ce sont deux entités qui travaillent ensemble pour bénéficier mutuellement d’un événement. La BRS et l’association « Ski Club des Brasses » ont toutes les deux besoin d’augmenter leur visibilité.  La BRS France espère trouver de nouveaux membres et de faire évoluer les mentalités dans la course à pied. L’une des missions du Ski Club des Brasses est de faire connaître le Massif des Brasses.  L’une ne co-opte pas l’autre.  Les bénéfices sont mutuelles.

« Côtoyer un équipementier nuit à la mission de la BRS« 

Courir pieds nus n’est pas à la portée de tous les coureurs, dans l’immédiat.  La pratique exige une reconversion longue, à fortiori pour la course nature.  Autrement dit, pour une majorité de coureurs, le port de chaussures est la seule option envisageable – autant s’intéresser aux améliorations que notre pratique peut apporter à la course nature.  Il est raisonnable d’intégrer un équipementier dans le village de la course, voisin direct du stand BRS.  Voir « co-branding », ci-haut.  Vue les conditions climatiques (froid/neige), courir chaussé était la seule option viable pour la « grande » course.

« Le règlement des deux courses interdisait explicitement la participation sans chaussures« 

Un ange passe… Ce détail, qui n’en est point un, a été relevé par plusieurs lecteurs perspicaces.  Certes, le règlement était publié assez tardivement par rapport à l’événement… Je (Christian) suis persuadé de la bonne volonté de l’organisation. Il s’agit probablement d’un texte générique utilisé par les organisateurs d’autres courses.  A titre de contre-exemple, l’UTMB n’obligeait pas le port de chaussures ! Afin d’éviter ce quiproquo en 2014, je demanderai des explications et une modification du règlement pour la prochaine fois.

« Les coureurs minimalistes devraient pas être traités « à part » avec un podium spécifique« 

Objectivement, seul compte le résultat, oui.  A terme je (Christian) suis persuadé qu’une génération de traileurs formée dès le début à l’utilisation de chaussures avec moins de tout (appréciez la tournure ;-)) se fera une place sur les podiums.  Même peut-être des coureurs pieds nus.  En attendant, les traileurs à VFF, sandales huaraches, etc. ne sont pas pris au sérieux, et la pratique commence (seulement) à faire débat dans le monde de la course nature.  Oui, in fine, il faudra bien remporter des épreuves, chaussés de la sorte, mais en attendant, je (Christian) ne suis pas contre un peu de publicité faite pour les coureurs qui tentent l’aventure de la chaussure moindre en trail. Un podium spécifique focalise l’attention (et soulève un débat – bien aussi !).  A vous de gagner des trail, puis on en parlera plus 😉

Mot de la fin

L’invitation de Séverine Chaube, la présence de la BRS, et surtout le travail énorme du membre Frédéric Seguy, vaut mieux que tous les discours dans la presse, sur les blogs (y compris celui-ci !)   Montrer l’exemple, prôner une approche humble, adopter un ton pédagogue, éviter d’asséner des Vérités – c’était l’objectif, et nous avons réussi, avec peu de moyens et beaucoup de coeur.  On ne peut pas demander mieux !

Je compte sur vous de vous exprimer dans les remarques !

Résultats

 P’tit Tour du Risse  

  • Frédéric et Antoine Seguy
  • Aurélien et sa fille

Trail du Massif des Brasses 

Class. Dossard Nom – Prénom Ville – Pays Année Club Cat. Sexe Final
175 42 GRISEY ARNAUD ANNECY FRANCE 1975 BAREFOOTERS SE M 03:59:35
200 201 RUBINO RUELLO SAINT DIDIER DE FORMANS 1969 BAREFOOTERS V1 M 04:11:01

Tous les résultats de la course

Récits

Frédéric Seguy : Compte-rendu de la journée en tant que animateur officiel Barefooting

Photos – Crédits Frédéric Seguy, sauf mention

Une réponse à to “Barefooting et trail – ETMB Massif des Brasses

  • Au final, je ne suis pas sûre que cet événement puisse offrir de bonnes conditions pour une première initiation barefoot les pieds nus sans aucune chaussure; étant donné le lieu géographique et la période saisonnière.

    Après la question est de savoir si on peut se permettre d’être difficile, je suis pour un énorme « Oui ». Notamment sur les termes de ce règlement pour le moins confus, vous (Christian) faites bien de le rappeler, mais aussi le nom comique du trophée « pieds nus » destiné aux chaussés en minimales.

    À moins qu’on veuille définitivement instauré la confusion dans la tête des gens, comme certains s’échinent à le faire, leur imposant un passage par l’acte d’achat avant celui de courir tout simplement.

    Quant à la démonstration de la faisabilité d’un trail pieds nus, permets-moi Frédéric de défendre celle à qui on le doit déjà, Fano Razafindravelo. (Pour les nouveaux visiteurs qui veulent en savoir plus, clic –> http://www.courirpiedsnus.com/2013/09/bienvenue-trukipikland)

Laisser un commentaire

EVENEMENTS
Juin
4
dim
2017
Journée entière RBFB – Rencontre Franco-Belge 2017 @ Belgique - TBD
RBFB – Rencontre Franco-Belge 2017 @ Belgique - TBD
Juin 4 – Juin 5 Journée entière
RBFB - Rencontre Franco-Belge 2017 @ Belgique - TBD
  Voici tous les détails pour la deuxième Rencontre Barefooteur Franco-Belge, qui aura lieu à Namur le dimanche et lundi, 04-05 juin 2017 ! Dimanche 04 juin à Louvain La Neuve Vers 16-17H – Animation[...]
Sep
24
dim
2017
8 h 00 min Paris-Versailles 2017 @ Tour Eiffel
Paris-Versailles 2017 @ Tour Eiffel
Sep 24 @ 8 h 00 min – 12 h 30 min
Paris-Versailles 2017 @ Tour Eiffel | Paris | Île-de-France | France
Vous participez à Paris-Versailles cette année ? Ca alors – moi aussi !  Comme je suis bénévole aux dossards au nom de la collective de bloguers Le Runnosphère, j’ai la chance de partir dans le[...]
Runnosphère - des hommes et des femmes, blogueurs et coureurs
ARCHIVES
Me suivre sur…